EPISODE 30 : Noah, 19 ans, virginité, porno éthique et féministe

Dans ce nouvel épisode je reçois donc Noah que j’ai découvert sur une scène de stand up à Paris et je suis très contente qu’il est accepté de participer.
Agé de 19 ans, il parle de sa virginité; de sa consommation de porno et de son abonnement à du porno féministe ou plutôt éthique comme il préfère le dire. Nous abordons plein d’autres sujets passionnants.
Noah est originaire de Lille.
J’aime beaucoup cet épisode qui durait presque 3h avant que je ne passe des heures sur le montage pour le rendre un peu plus compact.
Bonne écoute

2.33 : Porno éthique VS Porno Féministe
4.06 : Comment il a eu envie de s’abonner au porno féministe
7.27 : La première fois qu’il a regardé du porno
10.07 : Comment il a choisi sa plateforme de porno éthique
Le film gratuit dispo sur la plateforme d’Erika Lust. Et son avis vs le porno mainstream
18min : Payer pour du porno ?
31min : Sa fourchette Tinder et sortir avec des femmes plus âgées
La différence d’âge dans une relation
36min : Draguer sur instagram ?
38min : Questionnement sur sa sexualité et une éventuelle attirance pour les hommes
44min : Apprendre à faire un cuni grâce au porno féministe
46min : Est-ce que ce serait pas mieux de ne pas consommer de porno alors qu’on est puceau ?
49min : L’éjaculation précoce et soudaine dans les débuts de la sexualité
53min : Anecdote lorsqu’il fait une déclaration à une amie
1h06 : Assumez de pas savoir si il est bi ou hétéro
1h09 : Ses études aux Etats-Unis
US vs France dans les relations
1h15 : L’incapacité des gens à être seuls
1h22 : L’amitié homme/femme
1h24 : Coach seduction et pickup artist
1h30 : Désir de paternité
1h33 : Son rapport à la pilosité

Références citées dans l’épisode

    • Les articles sur Jackie et Michel
    • La plateforme Lust cinéma de porno féministe d’Erika Lust avec la réduction
    • Les deux actrices porno Anna Polina et Nomi qui s’expriment sur les différences entre le porno chez Fraiches. Elles représentent 2 générations différentes du porno.
      Elles nous racontent aujourd’hui les évolutions de cette industrie, dont elles ont été témoins.

  • L’étude sur la pression de la première fois/virginité
  • Home for Christmas
  • Madonna et son nouveau copain de 26 ans
  • L’épisode avec Dany
  • Selfie avec Blanche Gardin
  • Louis Chappey l’humoriste que recommande Noah
  • Episode avec Valentin sur les relations qui débutent avec une longue matinée
  • Daniel Sloss
  • Le Pérave Youtubeur

 

Suivez le podcast sur facebook,instagram et Youtube ou avec la newsletter

Pour soutenir le podcast sur Tipeee en faisant un don à partir de 1€ c’est par ici
ou sur paypal à cette adresse : ilsseconfient@gmail.com

  • Et si vous êtes un homme et souhaitez participer, envoyez moi un mail à la même adresse ilsseconfient@gmail.com
Générique : Guillaume Laurent

Abonnez-vous à la newsletter

6 Comments

  1. Lionel
    14 février 2020
    Reply

    Merci pour ton podcast que je suis depuis quelques mois et que j’apprécie.

    J’ai été un peu vexé par ta remarque, en référence à quelqu’un qui bosse pour Total, sur le fait que c’est un tue-l’amour (40:00) pour quelqu’un ayant une fibre écologiste comme toi. Je travaille moi-même pour une grande compagnie pétrolier et j’ai du mal à comprendre ta remarque. Pour te donner une idée, je n’ai pas de voiture, je vais au travail en vélo et en train, j’achète mes fruits et légumes à de producteurs locaux. Dans mon entreprise, je travaille sur des projets de réductions des émissions de CO2 et de recyclage des déchets en plastique. Avec mes collègues, on parle très (très) souvent de la transition écologique et de ce qu’on peut faire en tant que citoyens et professionnellement.

    Pardon de t’aborder comme ça, un peu frontalement, mais j’aimerais vraiment comprendre d’où vient ta remarque.

    Amicalement,

    • Mélanie. Ils se confient
      14 février 2020
      Reply

      Bonjour Lionel, Merci pour ton retour sur le podcast.
      Désolée de t’avoir vexé mais si tu crois au bien fondé de ton travail, tu ne devrais pas l’être 🙂 Pour avoir travaillé avec de grands groupes industriels, je sais qu’ils ont tous un pôle « greenwashing ». Quand on voit la catastrophe écologiste que représente le groupe total ou autre compagnie pétrolière à l’échelle de la planète, à aucun moment je ne peux cautionner donc travailler pour cette entreprise et donc être fière de l’homme avec qui je pourrais être si il y travaille.
      Je ne me vois pas présenter l’homme avec qui je suis et dire il travaille pour Total ou encore Monsanto. J’ai besoin de l’admirer et de le soutenir dans tout ce qu’il fait et donc aussi son quotidien au travail.
      Cyril Dion en parle souvent dans ces interviews à écouter par exemple ici à 1min32 https://www.instagram.com/p/B1vmIC4BW4p/. Aller à vélo au travail, trier ses déchets c’est super mais si c’est pour aller chez Total cela s’appelle de la dissonance cognitive selon moi. Je pense qu’on peut mettre notre énergie ailleurs (par exemple trouver des moyens de produire sans utiliser le pétrole ou carrément etre dans une déconsommation). Mais en soi si tu penses avoir le bon job et être au bon endroit, il y a plein de femmes célibataires pour qui ça ne posera aucun problème 🙂 ce ne sont que mes idées et mon point de vue. J’espère avoir répondu à ta question.

  2. Lione
    15 février 2020
    Reply

    Mélanie, merci de ta réponse, toujours très directe 🙂
    Je ne veux pas polluer la section commentaires avec un débat sur les compagnies pétrolières alors juste quelques remarques pour contribuer aux réflexions de chacun:
    1) Il y a urgence à réduire la part des énergies fossiles dans la consommation mondiale d’énergie et j’espère qu’un jour pas trop lointain le monde n’utilisera plus que des énergies renouvelables.
    2) En attendant, c’est encore très largement les hydrocarbures qui font tourner le monde, par exemple, l’essence qui fait rouler les ambulances. Qu’est-ce qui se passe si toutes les compagnies pétrolières du monde arrêtent de produire aujourd’hui?
    3) On parle de transition écologique et ça ne va pas se faire en un claquement de doigt ou en jetant l’anathème sur un tel ou un tel. Malheureusement il va falloir du pétrole pendant encore un bon bout de temps.
    4) Oui, les compagnies pétrolières font du « greenwashing » comme à peu près toutes les entreprises du monde. Mais pas que. Elles investissent aussi des milliards pour réduire les émissions de leur sites industriels et développer la production d’énergies renouvelables. Elles n’en font peut-être pas assez, sans doute, mais d’un autre côté, elles n’en ont jamais fait autant. On peut rester dans la dénonciation ou être dans l’action.
    5) Qu’y-a-t’il de honteux à travailler dans une compagnie pétrolière? L’ingénieur qui develope de nouvelles technologies moins polluantes, le médecin du travail qui veille sur la santé des employés, le commercial qui négocie un investissement dans un projet de parc éolien offshore, est-ce déshonorant?
    6) Enfin, l’homme avec qui tu es, et avec tout mon respect, n’est sans doute pas parfait (pas plus que tout un chacun). Il n’a pas de voiture, pas d’iPhone, n’a jamais pris l’avion de sa vie, ne porte que des habits fabriqués en France? Mais peut-être ce ne sont pas des tue-l’amour?
    Voilà, en espérant n’avoir offensé personne, amicalement.

    • Mélanie. Ils se confient
      15 février 2020
      Reply

      Tu ne pollues pas les commentaires ils sont faits pour ça 🙂 Merci de prendre le temps d’expliquer.
      Notre vie est faite de choix et au final il restera pas grand chose quand on partira.
      A nous de choisir ce à quoi on veut le passer dans les 8H par jour minimum de travail que l’on effectue et qui représente une grande partie de notre temps. Par exemple, on peut recoller les morceaux d’une relation vouée à l’échec ou passer notre temps à en construire une nouvelle bien plus belle et solide ? (le podcast Les déviations est très inspirant sur le sujet.)
      Je me permets de faire un parallèle plus dans l’esprit de mon podcast sur les relations amoureuses 🙂
      Bravo à toutes ces personnes que tu citent et qui tentent de faire de l’un peu mieux avec du pire. Mais je pourrais te partager des dizaines d’articles pour alimenter ma réflexion concernant les compagnies pétrolières et tout l’enjeu environnemental qui fait qu’à aucun moment je ne peux les cautionner : https://www.environnement-magazine.fr/energie/article/2019/05/31/124619/des-ong-denoncent-strategie-climatique-total- https://reporterre.net/Total-au-service-des-actionnaires-au-mepris-du-climat
      Selon moi, ton travail et ton savoir permettent en priorité surtout de nourrir des actionnaires que je ne peux pas défendre.
      Concernant les autres points soulevés, on a le droit d’avoir des prises de consciences tardives, le tout est d’arriver chaque jour à une meilleure version de soi même en accord avec ses propres valeurs dont l’écologie fait partie pour moi. J’ai pris l’avion de nombreuses de fois des années auparavant sans me rendre compte du désastre de l’empreinte carbone de mes vols, rien ne m’empêche de changer ma consommation.
      J’ai consommé de l’huile de palme pendant longtemps avant une grosse prise de conscience ces dernières années.
      Concernant le téléphone, à moins de vivre dans une cabane avec des chèvres en haut d’une montagne et encore, il est véritablement nécessaire aujourd’hui mais on est pas obligé de prendre un iphone, les android sont très bien (oui l’empreinte carbone est similaire mais pour moins cher).
      Les habits je n’en ai pas acheté de neuf depuis 2 ans et je priorise le fabriqué en france de seconde main.
      Chacun fait ses petits gestes et mon propos n’était pas à leurs sujets. Encore une fois si tu as ta conscience pour toi et que tu te sens au bon endroit c’est le principal 🙂

  3. Lionel
    15 février 2020
    Reply

    Merci pour cet échange. Je crois qu’il y a derrière ce débat la question des rôles et responsabilités respectives des citoyens, des états et des entreprises, mais cette discussion nous mènerait trop loin. Tu as raison, revenons-en à ton podcast. Je vais aller écouter la fin de l’interview de Noah 🙂 Bonne continuation

Répondre à EPISODE 32 : Jean François, 38 ans, milieu rural, sexualité après le premier enfant, porno – Ils se confient Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *